Un Brésilien à la tête de l’OMC

Roberto Azevedo (55 ans) prendra les rênes de l’Organisation mondiale du commerce après avoir dirigé la représentation du Brésil à l’OMC de Genève pendant 16 ans. Le nouveau directeur prendra ses fonctions, pour un mandat de quatre ans, le 1er septembre pour succéder au Français Pascal Lamy qui avait rempli deux mandats consécutifs.

Le choix du candidat brésilien, diplomate de formation, a été estimé par plusieurs observateurs comme un indicateur du poids grandissant, tant en économie qu’en politique, des pays des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud). Pour l’emporter contre le candidat mexicain Herminio Blanco, favori des Etats-Unis et de l’Europe, Roberto Azevedo a bénéficié de l’appui des BRICS, mais également du soutien des pays lusophones et de plusieurs pays asiatiques et africains.

Dans une déclaration accordée hier au New York Times, Roberto Azevedo a affirmé vouloir apporter un changement au sein de l’Organisation. Il s’est,en effet, fixé comme première mission la réactivation des négociations de Doha. Ces négociations qui visent à protéger les petits agriculteurs des importations alimentaires à bas prix avaient commencé il y a 12 ans, mais elles sont bloquées depuis 2011.

L’OMC est une organisation mondiale qui siège à Genève et qui compte 159 Etats membres. Elle a été créée en 1995, mais elle est une continuation de l’Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce de 1947 (GATT : General Agreement on Tariffs and Trade).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here