38 agressions contre des journalistes femmes en sept mois

Durant les sept derniers mois (octobre 2012-avril 2013), 38 femmes ont été victimes d’agressions, indique, mercredi 8 mai, le dernier rapport du Centre de Tunis pour la liberté de la presse (Ctlp).

Ces agressions, qui ont enregistré un pic au mois de janvier (15 agressions contre des journalistes femmes), ont pris plusieurs formes dont l’empêchement de travailler, insultes, poursuites judiciaires et confiscation de matériels, souligne le rapport.

Les agressions ont eu lieu, en particulier, pendant des manifestations et des rassemblements de protestation ayant enregistré une intervention musclée des forces de l’ordre, précise la même source.

Le rapport conclut que la présence des journalistes femmes dans les établissements médiatiques est largement supérieure à celle des hommes. Néanmoins, leur représentation dans les postes de direction demeure relativement faible.

Le Ctlp a été créé par un groupe de journalistes, en février 2011. Il a pour mission l’observation des atteintes à la liberté des journalistes, la participation à la réforme législative du secteur et la formation des jeunes journalistes en matière de déontologie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here