Tunisie: recours inéluctable au nucléaire, à l’avenir, pour produire de l’électricité

La Tunisie sera obligée au cours des années prochaines (à l’horizon de 2020) d’installer un réacteur nucléaire pour produire l’énergie électrique en raison de la baisse des réserves du pays en pétrole et gaz et l’accroissement de la demande locale dans ce domaine, a affirmé le directeur central et technique de l’Office National des Mines (ONM), Ali Abaas.

Des études spécialisées préparées dans les années 80 sur la construction d’un réacteur nucléaire dédié à la production d’électricité en Tunisie ont été abandonnées, compte tenu de la faiblesse de la demande d’électricité enregistrée pendant cette période, a rappelé M. Abaas en marge du 5e colloque national du patrimoine géologique.

L’économie nationale a besoin quotidiennement de 6 mille mégawatts d’électricité alors que le pays n’en produit actuellement que près de la moitié, ce qui a engendré des coupures d’électricité en été, période durant laquelle le pic de la consommation est atteint, et conduit à l’adoption de mesures pour la maîtrise de la consommation.

Le responsable a ajouté que des études spécialisées ont montré l’absence de mines d’uranium en Tunisie, mais cette matière peut être extraite du phosphate dont de grandes réserves sont disponibles en Tunisie.

Il a souligné que la communauté et les organisations internationales  concernées par l’énergie nucléaire ne se sont pas opposées aux recherches réalisées par la Tunisie en vue d’installer des réacteurs nucléaires dédiés à la production de l’électricité, d’autant que le pays ne constitue pas un danger pour la paix internationale. « La Tunisie, qui souffre d’un déficit énergétique, dispose de cadres compétents« , a-t-il ajouté.

Les régions côtières, qui se caractérisent par leur  stabilité géologique et l’absence de fissures, constituent des zones idoines pour abriter ces réacteurs qui nécessitent de grandes quantités d’eau pour leur refroidissement.

1 COMMENTAIRE

  1. Tres biens la Tunisie, tout comme la france nous avons biaise le debat sur l alternance energetique pour demontreer que le nucleaire et les sources d’energies fossiles non conventionelles devaient etre remise a lordre du jour. Non messeiurs, le nucleiare est en train de reculer comme source denergie au niveau mondial pour atteindre 10% de part aujourdhui contre 17% en 2005 (je crois). C est une course en avant car le prix du reel du kwh nucleaire est exhorbitant si on tient compte des couts de maintenance, de securite, de suivi et surtout ceux (incalculables) des dechets radioactifs et leur gestion. Et ou on va installer ces centrales que la France va nous vendre via Areva et EDF (pre contrat de 2005 entre les deux humanistes Sarkozy et BEn Ali) … al askhira (deja bien mal en point avec tousn les problemes environnementaux propres (par l action humaine) au golfe de gabes et/ou au nord dans un site paradisiaque non encore pollue par la cupidite humaine …marsa dhouiba (15 km est de cap serrat); eb fait en comprenp pourquoi la France s est tournee vers la Tunisie, la Jordanie, l egypte et le bahrein (ou les emirats arabes) pour leur re-vendre leur technologie…au vu de la degringolade de la part de marche citee plus haut.
    L avenir nest pas au nucleaire ni au gas de shiste malgre ce qu’affirment nos tetes pensantes, d abord definissons nos besoins, nos objectifs sociaux et environnemtaux puis economique, car si on court derriere la croissance , donc derreiere la production energetique a tout rpix, sans prendre le temps de reflechir: vers quelle societe nous souhaitons aboutir….quel gaspillage. Car si l’ergie est la. la production est la et donc..par consequent l’emploi est la….tient au fait en France ou l’energie nucelaire est abondante ….le chomage explose.
    De toutes les facons la campagne de gaz de shsite etait un leur pour les anti nucleaires, pour detournere leur attention car a ette epoque, le DG de lernerie affirmait (et la ministre de l’environnemen) que le nucleiare n’etait pls une option a considerer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here