Jal groupe n’exclut pas la fermeture définitive de son activité en Tunisie

Suite aux différentes réunions avec les autorités compétentes, JAL Group tient à préciser la gravité de la situation à laquelle fait face le groupe aujourd’hui.

En effet, bien que JAL Group n’ait jamais eu l’intention de se délocaliser de la Tunisie, JAL Group a négocié un accord de principe avec les représentants légaux des salariés à savoir les syndicats, en présence des autorités nationales compétentes pour une restructuration du groupe, tout en préservant les droits de ses salariés et surtout l’emploi dans la région de Menzel Bourguiba; malgré cela, JAL Group fait aujourd’hui face à un blocage de son site de production, depuis maintenant trois semaines.

Ce blocage fait suite à une série de débrayages illégaux dont les auteurs sont une minorité qui ne représente en rien les quatre mille salariés du groupe. Cette situation met le groupe dans une position très délicate, après une perte conséquente de son chiffre d’affaires, une perte de part de marché néfaste, ainsi qu’une conséquence sur la situation financière de l’entreprise dommageable.

C’est pourquoi, JAL Group demande le respect de la légalité, en l’absence de quoi, JAL Group n’exclut plus la fermeture définitive de son activité en Tunisie et regrette d’avance toutes les conséquences sur les quatre mille emplois dans la région.

Article précédentLa Chine envoie une flottille de pêche dans les eaux disputées des îles Spratleys
Article suivantL’UTICA confiante en la capacité du peuple tunisien à faire face aux tentatives touchant à son unité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here