Hollande attendu en Tunisie en juillet prochain

  « La Tunisie a besoin de rééchelonner ses dettes et sollicite le soutien économique de la France pour relever ses défis sociaux », a indiqué, lundi 6 mai, le président de l’Assemblée nationale constituante (ANC), Mustapha Ben Jaafar.

   Ben Jaafar, qui recevait une délégation du Sénat français, a saisi l’occasion pour passer en revue les pas franchis par l’ANC sur la voie de la rédaction de la Constitution.

   A cet égard, il a estimé indispensable de parvenir à de véritables consensus en dehors de la course électorale pour que le texte de la Constitution réponde aux aspirations de tous les Tunisiens et de toutes les Tunisiennes.

  « La France et le Sénat ne ménageront aucun effort pour soutenir la transition démocratique en Tunisie et assister son processus sociopolitique », ont affirmé les membres de la délégation.

   Présent à cette réunion, l’ambassadeur de France à Tunis a annoncé que le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, se rendra, le 16 mai, à Tunis, pour préparer la visite du président François Hollande en Tunisie prévue en juillet prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here