Euro-Cycles : introduction imminente en Bourse

Euro-Cycles, entreprise spécialisée dans la fabrication de vélos et cycles exclusivement destinés à l’export, a annoncé son entrée sur le marché principal de la Bourse de Tunis, à travers l’ouverture d’une partie de son capital au public. La période de souscription aura lieu du 20 mai au 7 juin 2013. L’offre à prix ferme porte sur 907.200 actions dans le cadre d’une cession au public et d’un placement garanti de 712.800 actions au prix de 11,200 dinars l’action, soit un montant total de 18,144 MD.

« L’ouverture du capital s’inscrit dans une démarche de transparence, dont la finalité est de démontrer la bonne santé financière de l’entreprise aux yeux de ses clients étrangers, et ce, afin de les rassurer sur la bonne continuité de l’industrie et de l’économie tunisienne dans la conjoncture particulière que traverse le pays », précise Habib Essayah, PDG d’Euro-Cycles.

Le choix du Marché Principal de la Bourse de Tunis est par ailleurs une manière de donner une autre dimension à la société et en même temps un gage de confiance à l’égard des futurs investisseurs qui pourront, dès la fin de l’exercice en cours, percevoir les dividendes qui leur seront dus. «  Euro-Cycles est dans un cycle de croissance continue depuis plusieurs années et son esprit de distribution de dividendes est déjà acquis », ajoute M. Essayah.

Située dans la zone industrielle de Kalaâ Kébira (gouvernorat de Sousse), Euro-Cycles est la seule entreprise tunisienne dans son secteur à être certifiée aux normes européennes et homologuée pour la vente de vélos sur le marché européen, grâce à son savoir-faire avéré et à la conformité de ses produits aux certifications de ses clients étrangers.

Créée en 1993 et totalement opérationnelle depuis 1995, la société emploie actuellement 284 salariés répartis sur trois sites situés dans la même zone sur une superficie totale de près de 12.000 m². Sa capacité de production s’élève actuellement à 1500 vélos par jour. En 2012, la société a produit plus de 400.000 unités (outre la production de jantes spécifiques vers certains marchés) et a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de plus de 48 MD.

Fondée en 1993, conjointement par Habib Essayah et son partenaire français Patrice Garandeau, elle a, par la suite, enregistré l’entrée de plusieurs autres actionnaires actifs tunisiens et étrangers ayant apporté une valeur ajoutée à l’entreprise par l’apport de nouveaux marchés, ainsi que d’un savoir-faire particulier dans le domaine de la fabrication des cycles.

Actuellement, le capital de la société est détenu majoritairement par des Tunisien,s mais compte aussi parmi ses actionnaires deux Français, un Italien et un Américain. Cette diversification permet aujourd’hui à Euro-Cycles d’être présente dans plusieurs pays (en Angleterre avec 50% de parts de marché, en Irlande, en Allemagne, en Belgique, en Italie, en Grèce et en Suède, ainsi que dans des pays africains, tels que le Maroc, l’Algérie et la Libye).

La production tunisienne d’Euro-Cycles est destinée à la grande distribution en Angleterre ainsi qu’aux revendeurs et à certaines grandes marques qui sous-traitent leur production à Kalaâ Kébira (Raleigh, Denver, KS Cycling, Windras, Bike Trading…).

Au cours des 10 dernières années, l’entreprise a enregistré une croissance importante de son activité ainsi que le perfectionnement de ses process industriels et la modernisation de ses flux de production.

Euro-Cycles fabrique des vélos d’entrée et de moyenne gammes en conformité avec les caractéristiques techniques exigées par ses clients.

La diversification de ses produits est un gage de croissance et de pérennité pour l’entreprise comme en témoigne son partenaire italien qui, lui-même industriel dans le même domaine, a délocalisé une partie de sa production chez Euro-Cycles (un peu plus de 30.000 vélos par an).

La démarche industrielle suivie consiste également à intégrer progressivement la plupart des composants en Tunisie. Actuellement, Euro-Cycles est en train d’intégrer la fabrication des selles qui devrait lui permettre d’offrir un produit personnalisé à ses clients.

La société s’est fixée comme objectif la production de 600.000 unités à l’horizon 2016, et ce, grâce à la construction d’une nouvelle usine prévue pour début 2014, ce qui viendra augmenter sa capacité de production.

Perspectives à moyen et long termes

Euro-Cycles se base sur les perspectives du marché du vélo, notamment en Europe, qui est actuellement en plein essor. Cette évolution est en fait le résultat d’une prise de conscience de la société européenne de la cherté des coûts de l’énergie et une tendance de plus en plus prononcée vers le vélo qui constitue aujourd’hui plus qu’hier, un moyen de locomotion à l’intérieur même des grandes villes européennes. La composante écologique du vélo, très implantée en Europe du nord et qui prend aussi de l’ampleur au sud de l’Europe, laisse penser que ce moyen de locomotion et de loisir est porteur de croissance future. Les différentes études démontrent d’ailleurs que le marché mondial de la bicyclette progresse en moyenne de 5,5% par an. 300 millions de vélos sont vendus chaque année dans le monde, sachant qu’un Européen arrive à posséder entre 7 à 8 vélos au cours de sa vie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here