Moez Labidi, économiste et universitaire : Marché obligataire et économie de marché (Vidéo)

« En comparaison des pays industrialisés, je pense que le secteur bancaire tunisien restera dominant. L’effort du côté de la Bourse est tributaire de notre capacité à retrouver un marché obligataire dynamique, sinon on restera dans une logique de secteur bancaire. C’est-à-dire qu’il y a un effort à faire du côté de la banque et un autre du côté réglementaire pour faire bouger les choses dans le sens d’une économie de marché…»

Voir la vidéo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here