Facebook déserté par milliers ?

Tel était le sujet de la réponse du Socialbakers, un cabinet d’études britannique au  Guardian   suite à un article publié par le quotidien britannique annonçant la perte subie par le réseau social Facebook de plusieurs milliers d’utilisateurs. Selon le Guardian : « Au Royaume-Uni, 1,4 millions de moins d’utilisateurs  ont vérifié leurs comptes Facebook  au cours du mois dernier, soit une baisse de 4,5%. Au cours des six derniers mois, Facebook a perdu en visiteurs mensuels de près de 9 millions aux États-Unis et 2 M au Royaume-Uni ».

Le CEO du cabinet d’études SocialBakers , Jan Rezab, a rédigé une note pour clarifier « l’incompréhension » des statistiques par les journalistes  du quotidien :  « Les statistiques sont faites  à la base pour des maquetteurs… et les chiffres publiés sont des estimations approximatives et ne peuvent être utilisées pour déterminer le trafic sur Facebook »,affirmant qu’  « environ 50% de la population britannique est sur Facebook , ce qui est impressionnant !».

La désertion n’est pas tunisienne

Par contre, les estimations brutes de SocialBakers montrent un nombre d’utilisateurs en augmentation continue, avec un taux de pénétration de Facebook  (le pourcentage du rapport entre le nombre d’éléments d’une population sensibilisée (utilisateurs) et le total de la population cible.) 95.16% par rapport à la communauté d’utilisateurs estimée à 3670380 par mois. Le réseau social voit une croissance de  plus de 424760 durant les six derniers mois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here