Une plateforme industrielle de plus de 1000 entreprises pour impulser le partenariat industriel

Reçu samedi  27 avril,  à Bercy, par Arnaud Montebourg, ministre français du Redressement productif, Mehdi Jomaa, ministre de l’Industrie, a clairement défini la voie de la coopération industrielle que la Tunisie ambitionne de consolider avec la France : « Nous sommes pour la co-localisation qui sert les intérêts des entreprises tunisiennes et  françaises. Les exemples de réussite d’un tel  partenariat dans divers secteurs économiques, a-t-il notamment soutenu lors de cet entretien, en présence de l’ambassadeur de Tunisie en France, ne manquent pas ».

Il a défendu, lors de la séance de travail avec le ministre français du Redressement productif, l’attractivité du site Tunisie qui sera encore consolidée grâce aux efforts de stabilisation et d’assainissement du climat politique et social dans le pays, permettant à l’entreprise de concrétiser son potentiel de croissance ainsi qu’ « à la promulgation de nouvelles incitations pour l’investissement extérieur  et une infrastructure industrielle et technologique plus favorable aux investissements extérieurs » .

M.Arnaud Montebourg a confirmé, de son côté, la volonté de la France de promouvoir une coopération industrielle basée sur la complémentarité, prenant en considération le contexte économique dans la région euroméditerranéenne et les opportunités offertes pour un réel partenariat industriel, à même de générer une meilleure compétitivité face à une compétition plus globale.

M. Montebourg a déclaré que son département œuvre pour l’organisation, avec les industriels français et tunisiens, d’une visite qui permettra de mieux définir les pistes d’investissement industriel et mieux éclairer les entreprises sur les nouvelles opportunités, en particulier dans les créneaux  privilégiant l’intégration des jeunes diplômés. Il a indiqué, dans le même sens, qu’un effort sera entrepris  pour encourager des actions de partenariat avec des équipementiers tunisiens sur le marché maghrébin.

Conduisant une délégation tunisienne à l’occasion de la visite de travail effectuée en fin de semaine à Paris, le ministre de l’Industrie a eu des entretiens, tour à tour avec M. Eric Hayat, président du Conseil des chefs d’entreprises, Thierry Courtaigne, vice président du MEDEF (organisation patronale française) et des responsables de la Fédération des industries des équipements pour véhicules (FIEV). M. Jomaa a fait, à cette occasion, le plaidoyer du partenariat tuniso-français dans le secteur industriel qui tire aujourd’hui la coopération économique bilatérale. « Avec 1286 entreprises industrielles mixtes, implantées pour la plupart depuis plusieurs décennies en Tunisie, a-t-il rappelé à ses interlocuteurs, la coopération bilatérale dispose d’une plateforme industrielle solide, pour identifier de nouvelles pistes d’investissement ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here