PPDU : « L’ANC doit accélérer la cadence de la rédaction de la Constitution ou s’en aller »

 « Les membres de l’Assemblée nationale constituante (ANC) sont appelés à répondre à deux conditions : soit ils accélèrent la cadence de rédaction d’une Constitution qui satisfasse tous les Tunisiens, soit ils s’en vont », a indiqué, dimanche 28 avril, à Jendouba, le secrétaire général du Parti des patriotes démocrates unifiés (PPDU), Zied Lakhdar.

 « Il n’y a pas de légitimité au-dessus de la légitimité révolutionnaire et des revendications populaires », a-t-il lancé.

Lors du congrès de la Ligue régionale du PPDU, Zied Lakhdar a dénoncé « le laxisme de l’ANC dans l’accomplissement de sa mission, consistant notamment en la rédaction de la Constitution ».

Khaled Laabidi, membre de la Ligue régionale du PPDU, a mis l’accent, quant à lui, sur la nécessité d’assurer la réussite du dialogue national proposé par l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), l’objectif étant de parvenir à un consensus autour des principales questions nationales et des prochaines échéances politiques.

Il a, également, estimé indispensable de se mettre d’accord sur la date de fin de rédaction de la Constitution et la nature du régime politique à adopter, ajoutant qu’il s’agit, aussi, d’adopter une charte nationale contre la violence et de lutter contre le phénomène des milices qui, a-t-il estimé, « a eu pour conséquence l’assassinat de Chokri Belaïd ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here