Poursuite de la réalisation d’environ 100 projets publics dans le secteur de l’agriculture en Kébili

Les services du commissariat régional du développement agricole (CRDA) en Kébili poursuivent le suivi de la réalisation des projets publics dans la région, visant à promouvoir l’infrastructure, à préserver les ressources naturelles, outre la maintenance des oasi,s avec des crédits de l’ordre de 49,7 MDT, au cours des années 2012-2013.

Dans ce cadre, le directeur du CRDA, Faiyez Moslem, a indiqué, mercredi 24 avril, que le CRDA assure le suivi d’avancement des travaux d’environ 100 projets spécifiques dans la région dont 12 projets, qui ont été achevés au cours du premier trimestre 2013 avec des investissements  de l’ordre de 3 MDT. Il s’agit de la maintenance des canaux d’irrigation dans certaines oasis et de  la gestion des eaux des oasis, dans le cadre du projet de gestions des eaux des oasis du Sud.

Les services concernés assurent le suivi de 38 projets publics dans le secteur de l’agriculture dans la région de Kébili, qui seront réalisés avec une enveloppe financière estimée à 20 millions de dinars. Ces projets portent sur l’aménagement des canaux d’irrigation dans certaines oasis telles que « Blidet », « Jersine », relevant de la délégation de Kébili-sud et les oasis El Faouar; outre la réhabilitation et la maintenance de certaines zones irriguées par le biais de l’équipement des puits, la maintenance des stations de pompage et de curage et la création de nouvelles zones irriguées à Echereb (délégation de Kébili-nord) et Essabria (délégation El Faouar).

Faiyez Moslem a ajouté que le  CRDA a lancé  des appels d’offre pour la réalisation de 11 projets, dont le coût est de 3 MDT.

Le commissaire régional a indiqué que 13 projets, estimés à 5,7 MDT, sont en phase d’étude ou dans l’attente d’enveloppes budgétaires. Ils consistent en la maintenance des canaux pour l’évacuation des eaux, la maintenance des stations de pompage, l’équipement des puits profonds et le curage des canaux d’irrigation,  outre la gestion des eaux dans les oasis d’El Kalaa, El Ghoula, Krad, Bourzine et Sidi Hamed.

Il a relevé que six projets sont en phase de conclusion du marché, dans le cadre des marchés publics, et deux autres sont en phase d’étude. Sept projets démarreront prochainement dans le cadre du projet de développement  pastoral à Edhaher, dans la région de  Douz, avec une enveloppe de l’ordre de 2 millions 400 mille dinars, après l’adoption le 20 avril dernier par l’Assemblée nationale constituante, d’un prêt octroyé par le Fonds mondial de développement agricole.

Ces projets consistent en l’aménagement de plusieurs groupements d’eau, la maintenance des citernes, outre l’installation de pare-soleil, l’extension d’une ligne électrique, sur 40 km et l’équipement d’un laboratoire.

Par ailleurs, il a passé en revue les travaux de construction et de maintenance d’un puits d’eau chaude dans la région de Zaouia El Anes, alors que le projet de création d’un autre puits à proximité de l’oasis El Mansoura (délégation de Kébili-Nord) est suspendu, jusqu’à l’ouverture d’un appel d’offre international.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here