Négociations en cours entre la Tunisie et la BM sur l’appui budgétaire pour 2013

Les négociations avec la Banque mondiale sur un appui budgétaire à la Tunisie pour l’exercice 2013 sont en cours, a affirmé M.Lamine Doghri, ministre du Développement et de la Coopération internationale.

 Tenant, mardi à Tunis, une conférence de presse pour présenter le bilan de la participation tunisienne aux réunions du printemps du FMI et la Banque Mondiale (tenues du 19 au 21 avril, à Washington), M. Doghri a indiqué qu’il a été convenu, lors des discussions avec la BM de « poursuivre et d’accélérer l’exécution des réformes économiques engagées par la Tunisie au cours des années 2011 et 2012, dont la refonte du Code d’incitation à l’investissement, pour l’obtention d’un appui budgétaire au titre de l’année 2013 ».

  Il a rappelé, à ce propos, que ce prêt s’inscrit dans le cadre du programme triennal d’appui à la relance économique -PARE-(2011-2013), portant sur une enveloppe de  l’ordre de 1,5 milliard de dollars, dont 1 milliard de dollars a déjà été accordé par la BM, en 2011 et 2012 (PARE 1 et 2).

  Il a  fait savoir, par ailleurs, que les Etats-Unis ont formulé  à la délégation tunisienne à Washington, «  leur volonté de renouveler leur garantie de prêt accordée à la Tunisie, l’année précédente « .

 Le ministre a précisé que les principaux objectifs de la participation de la délégation aux réunions du printemps du FMI et la BM, sont  » la promotion de la destination tunisienne dans les domaines de l’investissement, du commerce, des services et du tourisme « . Elle a également, permis  » de prendre connaissance de l’évaluation faite par ces deux institutions mondiales, de la situation en Tunisie post-révolution, de leur présenter les stratégies à court terme du gouvernement et de discuter de la coopération financière et technique ».

 Les partenaires de la Tunisie considèrent, a-t-il dit,  » que les objectifs économiques du pays sont raisonnables, notamment pour la réalisation d’un taux de croissance de 4%, fin de 2013 et l’augmentation des investissements à hauteur de 6,4% « .

 La délégation tunisienne à Washington a présenté, lors de ces réunions, les priorités du pays en matière  » de sécurité, de réduction du taux d’inflation et de garantie des équilibres financiers pour que le déficit commercial et le taux d’endettement soient acceptables « .

 A relever que Mme Eileen Murray, représentante résidente du bureau de Tunisie (Département Maghreb), à la Banque Mondiale, avait déclaré dans une récente interview accordée à la TAP :  «  Nous n’envisageons pas de financer le PARE 3 pour l’exercice 2013, tant que les réformes de 2012 n’ont pas été pleinement achevées « .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here