Quatre styles de leadership possible: de l’intimidant au 100% leader

Une étude a été réalisée par Leadership IQ, un cabinet de conseil américain, s’étalant sur une période de six mois (août 2012- janvier 2013) et sur un panel de 5211 leaders. En temps de crise, les leaders peuvent adopter quatre styles de leadership différents : intimidant (39%), conciliant (17%), laissez-faire (16%) ou 100% leader (28%)!
Ces profils concernent essentiellement la période de l’étude. En effet, des fluctuations de pourcentage ont été observées par rapport à une autre étude préalable montrant un taux de leadership ‘’intimidant’’ inférieur en 2004 (21%), contrairement au leadership ‘’conciliateur’’ qui semblait avoir le vent en poupe entre 2005 et 2007 avec  un pourcentage de 32%. Le 100% leader garde un pourcentage constant durant les huit dernières années.
Les types de profil
•Si vous ne challengez pas les employés ni n’établissez des liens émotionnels avec eux : vous êtes du type laissez-faire ;
•Si vous challengez les gens pour dépasser leur limites avec peu de connexion : vous êtes un intimidant ;
•S’il y a connexion avec peu de challenges : vous êtes un conciliateur ;
•Si vous challengez en maintenant une forte connexion avec eux, vous êtes un 100% leader !
Ces quatre styles de leadership sont indépendants du sexe : 39% de femmes et 40% hommes adoptent le leadership intimidant.

Le ‘’qu’ils me haïssent pourvu qu’ils me craignent’’ ne marcherait pas automatiquement

Si vous faites partie des 100% leader souriez ! En effet, l’étude montre que ce style de leadership est le plus efficace. Les 100% leaders réalisent les meilleures performances : meilleurs profits, innovation et taux de roulement du personnel (volontaire) le plus bas.
Mais pourquoi ce type de leadership semble-t-il le plus réussir ? En effet, ce type de leadership implique un lien émotionnel avec les employés et une capacité à les pousser à se donner à 100%.
Les 100% leaders (comme l’appellation l’indique) motivent  les employés aux compétences moyennes, créent une interconnexion pour qu’ils puissent libérer leurs vrais potentiels, réalisant ainsi de meilleurs résultats. En effet, les dirigeants 100% leader ont la capacité de transcender la capacité de leurs employés, allant au-delà de ce qu’ils offrent, vers ce qu’ils peuvent devenir et leur accordent une importance suffisante pour les pousser à réaliser leur potentiel.

Le 100% leader, pas si simple

Ce style de leadership demande une capacité du dirigeant à développer un lien émotionnel fort avec les employés (partager ouvertement avec eux, leur donner un feedback positif ou constructif, etc.) et leur offrir des challenges en même temps : pousser son équipe à donner le meilleur d’elle-même (même si les missions affectées sont difficiles).
Pour atteindre cet objectif, le 100% leader devra se poser les questions suivantes : à quel point peut-il motiver ses employés et les pousser à dépasser leurs limites? Et à quel point peut-il resserrer le lien émotionnel avec les eux ?
L’étude répondrait donc à cette question cruciale : faut-il qu’un leader soit aimé ou redouté ?
Les  résultats parlent d’eux-mêmes ! La peur n’amène pas à de meilleurs résultats,  être aimé sans challenge non plus. L’idéal  serait que le leader soit aimé pour sa capacité à pousser ceux qu’ils emploient à donner 100% d’eux-mêmes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here