La motion de censure contre Moncef Marzouki acceptée en la forme

Le bureau de l’Assemblée nationale constituante a accepté la motion de censure contre le président de la République, Moncef Marzouki, en la forme.  L’examen sur le  fond  est fixé pour demain, mardi 23 avril 2013.

S’exprimant sur les ondes de Mosaïque FM, Samira Maraï, députée et membre d’Al Jomhouri,  a affirmé que ce report est dû à la contestation de certains membres du bureau de l’ANC qui considèrent que cette motion  n’est pas justifiée.

« On a donc décidé de présenter au bureau de l’ANC les différentes déclarations de Moncef Marzouki, tous supports confondus », a-t-elle déclaré à la même radio.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here