Hechmi Hamdi se porte candidat à la présidentielle

Le parti Al Aridha Chaabia(La Pétition populaire pour la liberté, la justice et le développement) a annoncé, dimanche 21 avril, lors d’un meeting organisé à Gasfa l’intention du président du parti Hechmi Hamdi, établi à Londres de se présenter à la prochaine élection présidentielle.

Lors de cette réunion à laquelle ont pris part des dirigeants du parti, ses représentants à l’assemblée nationale constituante (ANC) et plusieurs de ses partisans, le secrétaire général du parti, Hadhri Mahmoudi a prononcé une allocution au nom de Hechmi Hamdi dans laquelle il  souligne que le devoir national impose au parti de présenter au peuple tunisien une alternative garantissant des réformes réelles.

Il a indiqué que les meetings organisés dans toutes les régions du pays visent à faire connaître le programme d’Al Aridha pour la prochaine étape, soulignant que son parti restera toujours au service de la Tunisie même s’il n’est pas au pouvoir.

« Gouvernement, opposition et citoyens doivent tous servir leur patrie », a-t-il affirmé, mettant l’accent sur la nécessité d’unifier les rangs pour servir l’intérêt du pays loin des antagonismes.

De son côté, Skander Bouallagui, porte parole officiel d’Al Aridha et membre de l’ANC a souligné que le gouvernement, l’opposition et une grande partie des médias sont complices et responsables du désespoir dans lequel sombrent les Tunisiens deux ans après la révolution.

Il a, en outre, dénoncé le black-out médiatique pratiqué contre Al Aridha et son président les empêchant, ainsi, de présenter leur programme à l’opinion publique au sujet de la réalisation des objectifs de la révolution.

Par ailleurs, Hadhri Mahmoudi a annoncé, à cette occasion, la création, prochainement, d’une organisation féminine relevant du parti.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here