Sami Tahri qualifie de parjure le rapport de la partie gouvernementale sur les incidents du 4 décembre

Le secrétaire général adjoint de l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT), Sami Tahri a qualifié de « parjure » le rapport élaboré par la partie gouvernementale sur les événements de la place Mohamed Ali survenus le 4 décembre 2012, la veille de la commémoration de l’assassinat du leader syndicaliste Farhat Hached.

« Ce rapport reflète la position du parti majoritaire qui forme le gouvernement et qui veut masquer la vérité et innocenter les ligues de protection de la révolution », a-t-il indiqué.

Il a ajouté que le rapport établi par la partie qui représente l’UGTT sur ces incidents du 4 décembre sera présenté officiellement au cours de la semaine prochaine au chef du Gouvernement.

Laisser un commentaire