Tunisair : quand la crise dicte sa loi

La crise aiguë que traverse la compagnie tunisienne de transport aérien, Tunisair, la compromet  à revoir certains de ses engagements.

On vient d’apprendre, sur le site ilboursa.com, que cette compagnie a engagé, depuis mercredi 17 avril 2013, des négociations avec le constructeur aéronautique Airbus, afin de revoir l’accord de renouvellement de sa flotte.

Signé depuis l’année 2008, cet accord  devait s’étaler jusqu’à 2016 avec un volume financier de 1 000 MDT et prévoyait l’acquisition, par Tunisair  de dix A 320, de trois A330 et le remplacement de trois appareils A350.

Tunisair  a  reçu, depuis juin 2010, quatre appareils et un cinquième devrait être livré, fin avril de cette année. Mais face à la crise, elle se trouve aujourd’hui dans l’obligation de réduire le plan  initial de renouvellement de sa flotte, faute de pouvoir honorer ses engagements financiers.

Si on ajoute à cela sa décision de licenciement, dans le cadre d’un programme « d’assainissement social », de 1700 agents, le transporteur historique tunisien se retrouve au cœur d’une zone de turbulences.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here