Retard dans l’entrée en activité de l’hôpital régional de Tabarka

©www.tunisienumerique.com

Les travaux de réalisation et d’équipement avec du matériel moderne du nouvel hôpital régional de Tabarka se sont achevés.

Toutefois, le démarrage effectif de ses activités est retardé parce que le ministère de tutelle n’a pas encore fourni le cadre médical et paramédical nécessaire.

Les services concernés du nouvel hôpital estiment qu’il n’est pas possible de faire fonctionner cet établissement de santé avec le même nombre de cadres paramédicaux existant, actuellement, à l’hôpital de Tabarka.

Par conséquent, ils estiment qu’il est nécessaire de renforcer le personnel par des techniciens, des infirmiers, des aide-soignants et des cadres administratifs, ce qui doit aider à accélérer l’entrée en exploitation.

Les besoins complémentaires de l’établissement sont, notamment, 19 médecins, 67 infirmiers, 21 techniciens supérieurs et 39 aide-soignants, sachant que la région dispose de ces compétences.

Le coût de ce nouvel hôpital qui s’étend sur 6000 mètres carrés couverts a coûté la somme de 6,6 millions de dinars dont 70 pc financés par la Banque européenne d’investissement, alors que sa capacité d’accueil est de 82 lits.

Pour leur part, les autorités régionales ont indiqué que ce nouvel hôpital doit entrer en exploitation au cours du mois de mai 2013, si le personnel nécessaire est disponible. Elles ont souligné que toutes les mesures nécessaires ont été prises pour le bon démarrage, en particulier l’augmentation des lignes de transport rural, la garantie de nouvelles navettes de transport public, à partir du centre-ville de Tabarka, tout en veillant à parachever les équipements nécessaires et l’entrée en exploitation de l’établissement sanitaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here