L’Association des magistrats tunisiens : non à la grève

Lors d’une conférence de presse , tenue aujourd’hui 17 avril, au siège de l’Association des magistrats tunisiens( AMT), Mme Raoudha Karafi ,  la vice-présidente de l’association des magistrats tunisiens, a affirmé la prise de position de son association concernant la grève lancée par le syndicat des magistrats, à savoir le refus d’y participer et a appelé  à la boycotter.

Rappelons que le Syndicat des magistrats entend par cette grève empêcher l’adoption du projet de loi relatif à l’Instance provisoire de la magistrature. Il conteste le fait que des personnes étrangères à la magistrature soient habilitées à siéger dans les conseils de discipline, ce qui constitue un outil de pression sur les magistrats et influe sur leur indépendance, affirme ledit syndicat.

Par contre, l’AMT a opté pour une prise de position plus  modérée qui consiste à préserver les acquis pour lesquels elle a lutté et invite à continuer la lutte afin de concrétiser d’autres acquis garantissant l’indépendance de la justice. D’autre part, l’Association s’est dite, dans un communiqué, contraire à l’abrogation du projet de loi en question et souhaiterait des solutions plus constructives.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here