Quatre axes pour la relance du tourisme tunisien

Quatre axes doivent être promus pour relancer le secteur touristique. En effet, l’ensemble des intervenants dans le secteur doivent conjuguer leurs efforts pour améliorer la propreté du pays, les prestations des professionnels, la sécurité et la promotion touristique”, a souligné le ministre du Tourisme, Jamel Gamra.

Intervenant, lundi15 avril, au 40e séminaire des représentants de l’ONTT à l’étranger, le ministre a précisé qu’à long terme, deux autres axes doivent être pris en considération. Il s’agit d'”ancrer une culture du tourisme, au sein de notre population et de développer de nouveaux produits touristiques, adaptés aux spécificités de chaque région tunisienne“.

 Evoquant les problèmes auxquels est confronté le secteur, le directeur de l’ONTT, Habib Ammar, a estimé que «l’attaque qui a visé l’ambassade des USA à Tunis et les événements de Djerba ont frappé de plein fouet le tourisme tunisien», créant “un climat d’incertitude voire de phobie” chez les opérateurs du tourisme étranger, et qui s’est traduit par “des reports et des annulations de réservation vers la Tunisie “.

 De son côté, M. Walid Mhiri, représentant de la Fédération tunisienne des Agences de voyages (FTAV) a jugé que “l’année 2012 a été particulièrement difficile“, faisant état “d’une baisse des flux touristiques“, ce qui a amené “un certain nombre d’agences de voyages au bord de la faillite“.

 Mme Corinne Taraba, sous-directrice d’Atout France (Agence de développement touristique) et chef du projet “Promotion du tourisme en Tunisie”, a indiqué que la réalisation de l’objectif fixé par le département tunisien: atteindre 6,8 millions de touristes en 2013 et 10 millions, fin 2016, nécessite la multiplication des actions de marketing et de repositionnement stratégique.

 Il faut, également, d’après elle, mettre en place une stratégie numérique adéquate, en développant un portail du tourisme plus dynamique et interactif. Celui-ci présentera l’ensemble des établissements hôteliers, leurs prestations ainsi que les différentes offres promotionnelles en la matière.

Par ailleurs, elle a estimé qu’il est temps d’opter pour la valorisation des produits touristiques tunisiens, en augmentant les tarifs de manière à booster les revenus et les recettes touristiques. Actuellement, le flux touristique national représente 0,6% des flux touristiques mondiaux, alors que nos recettes touristiques ne représentent que 0,15% de celles mondiales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here