Faible rythme d’exécution des projets dans le Nord-ouest

Les rapports sur le développement régional dans les régions de Beja, le Kef et Siliana ont fait état d’un faible rythme d’exécution des projets de développement, d’après le ministère du Développement et de la coopération internationale.

Les mêmes rapports ont  montré que cette situation a  limité le nombre des engagements et aussi le taux de décaissement des investissements consacrés à ces projets.

Les cadres régionaux chargés du développement dans les gouvernorats du Nord-Ouest ont imputé la lenteur de la réalisation des projets à « la routine administrative et à la difficulté d’élaboration des études spécifiques à ces projets ».

Il s’agit également du manque de motivation de la part des entrepreneurs concernés par la réalisation de ces projets, en raison de l’absence de la main-d’œuvre et des  ressources humaines chargées de l’appui et du suivi au sein des structures administratives concernées.

Après des visites effectuées dans les régions de Beja, Siliana, le Kef, le ministre du Développement et de la coopération internationale a insisté sur la nécessité d’accélérer la réalisation des projets de développement, appelant les autorités concernées à présenter des rapports mensuels sur leur état d’avancement dans chaque région, l’objectif étant d’assurer leur suivi et d’intervenir si des difficultés dans leur mise en œuvre persistent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here