Bizerte: les agriculteurs évoquent leurs préoccupations et désignent 12 membres par consensus

Le congrès de l’Union régionale de l’agriculture et de la pêche (URAP) de Bizerte, tenu lundi 15 avril, a offert l’opportunité d’exposer les préoccupations des agriculteurs de la région et les solutions possibles pour résoudre divers problèmes cruciaux.

Ces préoccupations portent, notamment, sur la régularisation de la situation foncière des terres, la lutte contre le morcellement de la propriété, la protection des terres agricoles contre la poussée urbaine, l’aménagement des pistes et la mise à niveau des zones irriguées.

Les participants au congrès ont appelé à mettre à niveau les groupements de développement et les marchés et à rapprocher les services des professionnels et à les améliorer, à aider les producteurs dans la commercialisation de leurs produits et à dynamiser le rôle des groupements interprofessionnels.

Ils ont, en outre, demandé la mise à niveau du secteur de la formation professionnelle agricole, de consolider l’orientation agricole, l’organisation de la pêche à la lumière dans l’île de Jalta et l’augmentation de la prime des hydrocarbures.

Les congressistes ont insisté, en particulier, sur la question de l’endettement et de l’abattement des intérêts, ainsi que du rééchelonnement du principal des dettes, afin de permettre aux agriculteurs et aux équipementiers de bénéficier des systèmes de crédits, en vue de promouvoir et de développer leurs activités.

Le président du congrès a expliqué que le renouvellement des structures locales, régionales et nationales “entre dans le cadre de la volonté de passer le plus rapidement possible vers la légalité et à restructurer l’organisation sur des bases démocratiques”. Il a appelé à “la nécessité de rejeter les différends et de s’entraider pour défendre les droits des agriculteurs et leurs intérêts”.

Au cours de ce congrès, qui s’est déroulé en présence de 98 délégués, les participants ont choisi, d’une manière consensuelle, le bureau exécutif de l’URT de Bizerte.

Quinze membres avaient présenté leurs candidatures, dont trois se sont retirés par la suite, les douze membres restants composent le bureau régional.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here