« Penser la société tunisienne d’aujourd’hui », nouvel ouvrage chez Cérès

Les auteurs interrogent la relation du Tunisien avec son corps : le corps voilé du hijâb, le corps vierge, le corps monnayé de la prostituée, le corps traumatisé de l’enfant prématuré. Ils évoquent la relation du Tunisien avec son espace de vie : la sociabilité de quartier, la gestion urbaine, la nostalgie des origines chez les populations déracinées (de Djerba, Gafsa, Sfax), ou l’émigration clandestine de la harga. Sont de même abordées les nouvelles valeurs et les pratiques sociales qui irriguent la société tunisienne : la Saint-Valentin, le satanisme et la « culture métal », les grandes surfaces et la transformation des pratiques alimentaires, le sacrifice de la viande au Sahel. Enfin, des travaux sur les médias tunisiens traitent des représentations de la femme dans la publicité, de la masculinité dans le cinéma, puis des communautés et des réseaux sociaux relayés par Facebook, les blogs et le piratage informatique.

Un ouvrage capital qui livre pour la première fois une enquête inédite sur la Tunisie contemporaine au quotidien, dans le vécu de ses acteurs.

Les jeunes chercheurs- auteurs de cet ouvrage ont été encadrés par Mme Sihem Najjar,  chercheur détachée à l’IRMC,  coordinatrice scientifique de la recherche nationale de CAWTAR (depuis avril 2011) et  maître de conférences à la Faculté des Lettres et des Sciences humaines de Sfax.

« Penser la société tunisienne d’aujourd’hui » est une coédition Cérès et l’Institut de recherche sur le Maghreb Contemporain. Disponible en librairie et sur : http://www.ceresbookshop.com/1901-penser-la-soci%C3%A9t%C3%A9-tunisienne-aujourd-hui.html

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here