Chant lyrique et musique classique au Théâtre municipal

Un  concert interprété par l’Ensemble Orchestral de Tunisie, composé d’une quinzaine de jeunes instrumentistes professionnels, sous la direction de M. Rachid Koubâa, sera donné le 16 avril 2013, à 19h30, au Théâtre municipal de Tunis. Le spectacle fait partie d’un projet, lancé il y a plus de deux ans,  par l’Institut Supérieur de Musique et le Conservatoire de Tunis, en vue de promouvoir le retour de l’Opéra lyrique en Tunisie et de mettre en valeur les jeunes talents tunisiens en matière de chant lyrique et de musique classique.

Programme :

1ère Partie

Ouverture : Antonio Vivaldi
Adagio Tomaso Albinioni
Concerto « Alla Rustica » Antonio Vivaldi
(Presto Adagio Allegro)

Interprétés par l’Ensemble Orchestral de Tunisie, sous la direction de M. Rachid Koubâa.

Violons : Sem Slimane, Michaella Memi, Ismaïl Khribi, Mohamed Bou slama, Afif Bouslama, Saima Samoud, Amina Khazan, Amine Guesmi
Altos: Mourad Frini, Seif Edddine Bouraoui
Violoncelles : Farouk Shabou, Andréa Saddem
Contrebasse : Chawki Kifaya
Contunio : Toyoko Azaiez

2ème Partie

La Serva Padrona
(Intermezzo en deux parties)

Personnages :

Uberto,  riche patron, Baryton (Haithem Hadhiri)
Serpina, sa servante ,Soprano (Yosra Zekri)
Vespone,  valet de Uberto,  Mime

La Serva Padrona (La servante maîtresse) est un intermezzo en deux parties de Giovanni Battista Pergolesi, livret de Gennaro Antonio Federico, inspiré d’une comédie de Jacopo Angello Nelli, créé au Teatro San Bartolomeo à Naples, le 28 août 1733. Sa représentation à l’Opéra de Paris, en 1752, déclencha la fameuse querelle des Bouffons.

L’œuvre raconte l’histoire de Uberto, célibataire endurci et vieillard sympathique. Serpina,  sa servante, entreprenante, malicieuse et débordante d’énergie, voudrait l’épouser. Comme il ne semble pas penser au mariage, elle lui présente un prétendu fiancé, Vespone, qui a l’air d’un fou, mais qui est en réalité un serviteur déguisé. Inquiet pour le sort de sa servante livrée à un tel personnage, Uberto la demande en mariage. Ainsi la servante Serpina devient la maîtresse de maison.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here