Protestation contre “le traitement privilégié des investisseurs étrangers”

La Chambre syndicale nationale des grandes surfaces (CSGS) a réagi, jeudi 11 avril, à des informations rapportées par les médias concernant l’intention du gouvernement d’autoriser un investisseur turc à réaliser un complexe commercial gigantesque dans la région de La Goulette ou dans les Berges du Lac.

 Elle estime que “cette autorisation, si elle est accordée, constituera un traitement privilégié d’un investisseur étranger au détriment des investisseurs nationaux”.

Cette discrimination est totalement inadmissible pour ces derniers, qui s’attendent à un traitement équivalent à celui accordé aux investisseurs étrangers“, lit-on dans le communiqué de la chambre.

 Selon elle, de nombreuses demandes d’investisseurs nationaux sont déposées auprès de l’administration depuis des années, “mais aucune d’entre elles n’a reçu de réponse ni négative ni positive“.

 Pourtant, “elles représentent une enveloppe d’investissement supérieure au montant de l’investissement proposé par l’investisseur turc“, d’après la CSNGS.

Article précédent“Cinéma de la rue” au complexe culturel de Nabeul
Article suivantSihem Badi devant l’ANC, le 16 avril
Bechir Lakani
Diplômé de la Sorbonne en Linguistique comparée, passionné par le sport, la lecture, la musique et l'art, Béchir Lakani collabore avec le site L’Économiste Maghrébin depuis 2011.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here