Protestation contre « le traitement privilégié des investisseurs étrangers »

La Chambre syndicale nationale des grandes surfaces (CSGS) a réagi, jeudi 11 avril, à des informations rapportées par les médias concernant l’intention du gouvernement d’autoriser un investisseur turc à réaliser un complexe commercial gigantesque dans la région de La Goulette ou dans les Berges du Lac.

 Elle estime que « cette autorisation, si elle est accordée, constituera un traitement privilégié d’un investisseur étranger au détriment des investisseurs nationaux ».

« Cette discrimination est totalement inadmissible pour ces derniers, qui s’attendent à un traitement équivalent à celui accordé aux investisseurs étrangers« , lit-on dans le communiqué de la chambre.

 Selon elle, de nombreuses demandes d’investisseurs nationaux sont déposées auprès de l’administration depuis des années, « mais aucune d’entre elles n’a reçu de réponse ni négative ni positive« .

 Pourtant, « elles représentent une enveloppe d’investissement supérieure au montant de l’investissement proposé par l’investisseur turc« , d’après la CSNGS.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here