Conseil ministériel sur la situation de la CPG et du Groupe chimique

Un Conseil ministériel restreint s’est tenu, jeudi 11 avril, au Palais du Gouvernement à la Kasbah sous la présidence du Chef du gouvernement provisoire, Ali Larayedh, sur la situation de la Compagnie des phosphates de Gafsa et du Groupe chimique.

   Il a été ainsi décidé d’adopter une approche globale dans le traitement des problématiques liées à la production, au transport et à la transformation du phosphate dans les différents sites de production. La priorité sera accordée, ainsi, au transport ferroviaire.

   Selon un communiqué publié par la présidence du Gouvernement, le développement économique et social sera impulsé dans la région, en veillant à l’application de la loi  en vue de protéger les travailleurs et les sites de production et de stockage ainsi que les usines du Groupe chimique à Gafsa, Sfax et Gabès.

   Il a été également décidé d’assurer le retour des cadres et travailleurs de la CPG sur leurs lieux de travail, de régler les dossiers des martyrs et des blessés du bassin minier, de poursuivre le rôle social joué par la CPG et de mettre en place des structures administratives souveraines dans toutes les délégations de la région.

   L’Etat accordera, en outre, sa garantie à un financement complémentaire de 250 millions de dinars dont a besoin la Compagnie pour achever la réalisation des projets en cours.

   Le rôle du Fonds de reconversion et de développement des centres miniers sera, également, redynamisé et le ministère de l’Industrie a été chargé d’accélérer l’étude des demandes de réalisation d’une usine de ciment dans la région et d’examiner la situation d’une société de textile dans la région de Redaïef pour qu’elle reprenne son activité.

   Le CM a également décidé d’apporter son aide à un groupe d’investissement européen pour la réalisation de dix projets conclus avec la CPG.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here