Dissolution du groupe Liberté et Dignité

Le groupe Liberté et Dignité a été dissous. Cette dissolution a été annoncée par la vice-présidente de l’Assemblée nationale constituante, Mehrezia Laâbidi, aujourd’hui 11 avril.

Le motif de la dissolution se base sur l’article 21 du règlement interne de l’Assemblée nationale constituante, étant donné que ce groupe ne compte plus que huit députés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here