« Young Arab Voices » : Un Projet… un Débat… une Culture…

Le British Council en collaboration avec la Fondation Anna Lindh a organisé dernièrement les Journées de compétitions (Boxing Days) du projet « Young Arab Voices », qu’ils ont lancé en Tunisie depuis le mois de juillet 2012. Une manifestation qui  a rassemblé plus de 130 jeunes, 24 clubs d’ écoles, des universités et des ONG, et ce, durant les 15, 16 et 17 mars dernier où des équipes ont été choisies pour participer dans des compétitions de débat international.

Les participants ont débattu des questions difficiles. Cependant l’ambiance était plutôt conviviale. Les débats ont eu lieu en arabe et en anglais en utilisant deux styles différents qui sont bien connus parmi les institutions de débat international.

Pour la catégorie Ecoles supérieures, c’est le lycée pilote du Kef qui a gagné la compétition, alors que son dauphin a été le Collège Sadiki. Dans la catégorie universités, le Franklin centre l’a emporté devant l’IHEC de Carthage. Le Forum des jeunes juristes était le vainqueur de la catégorie ONG devançant Associamed. Et finalement, dans la catégorie internationale, c’est l’Egypte qui a gagné la compétition devant la Libye.
Les sujets débattus ont porté, entre autres, sur le conflit israélo-palestinien, l’armement de l’opposition syrienne, le Printemps arabe et l’équité, et la possibilité de voir des Etats en voie de transformation démocratique en Afrique du  Nord et au Moyen Orient devenir  membres de l’Union Européenne.

Les participants à ces journées sont des groupes d’étudiants et d’élèves qui ont suivi un apprentissage et des formations en techniques de débat anglo-saxon, et ce, depuis le lancement de ce projet. Au terme des Boxing Days, des prix ont été décernés, entre autres, aux trois meilleurs groupes qui ont été jugés par rapport à
leur capacité à défendre leurs positions ainsi qu’aux techniques utilisées pour convaincre. En récompense à leurs efforts, les trois groupes lauréats de cet événement ont été désignés pour représenter la Tunisie dans les compétitions internationales de débat.

« Young Arab Voices », dans sa deuxième édition, se veut un club visant à promouvoir la culture de débat au sein de la jeunesse tunisienne. Le cadre qu’offre « Young Arab Voices » favorise le développement des capacités d’argumentation chez les jeunes pour qu’ils soient capables de défendre leurs idées dans un contexte de divergence de points de vue. Les compétitions ont été une sorte de débats en langues arabe et anglaise sur un sujet entre deux groupes, sous forme de battles, gérés par un médiateur, et ce, selon des règles bien définies de bonne conduite. Le médiateur veille au bon déroulement du débat, alors qu’un
jury, composé de plusieurs juges et du public, ont choisi le vainqueur des deux groupes. Sachant que les juges sont des experts internationaux venus de  Grande Bretagne et représentent les meilleurs clubs de débat dans le monde.

La Fondation Anna Lindh et le British Council ont lancé ce programme, entre autres, dans la zone Afrique du Nord, dans le but de promouvoir et de créer des forums de débats. En Tunisie, « Young Arab Voices » vise à enraciner la culture de débat et à outiller les jeunes des meilleurs techniques, entre autres,oratoires afin qu’ils soient plus aptes à défendre leurs avis concernant les questions qui sont au centre de leurs intérêts. Ce programme tend notamment à développer le sens de la critique chez nos jeunes par rapport aux sujets d’actualité en Tunisie qui sont l’objet de divergences et de divisions de plus en plus notoires au sein de la société tunisienne. La promotion des débats au sein des jeunes est un moyen de les aider à mieux s’exprimer, avoir davantage confiance en eux-mêmes, à savoir travailler au sein et en dehors d’un groupe, à être plus crédible, à renforcer le leadership et notamment à booster le sens de l’initiative.

Bref, le débat que propose « Young Arab Voices » vise à aider les jeunes à améliorer leur manière de s’exprimer dans leur vie quotidienne, universitaire et professionnelle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here