Les toges noires protestent : une plus grande transparence au niveau de la représentation des entreprises publiques

Ce mercredi 10 avril, les avocats porteront des brassards rouges, et jeudi 25 avril ils monteront d’un cran en lançant une grève générale. Ce que dénoncent les toges noires, c’est « l’injustice » au niveau de la représentation des entreprises publiques par les avocats.

Voulant « garantir une plus grande transparence », le bâtonnier Chawki Tabib a déjà demandé à l’ancien Premier ministre, Hamadi Jebali, d’apporter plusieurs ajustements au projet de la circulaire relative à la représentation des entreprises publiques par les avocats. Le bâtonnier a, de ce fait, demandé d’exclure les avocats qui, en servant l’ancien régime, avaient profité de privilèges financiers.   Il a également proposé de fixer un plafond financier pour les avocats. Selon lui, les honoraires annuels de chaque avocat avec une entreprise publique ne devraient pas dépasser les 30.000 dinars.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here