Ministère de l’Agriculture : Lutter contre la corruption et mieux gérer les voitures de service

Les services d’inspection générale relevant du Département de l’agriculture ont procédé, en 2012, à l’élaboration de 86 rapports de contrôle dans le cadre de la réforme administrative et financière et la lutte contre la corruption, a déclaré, vendredi 5 avril, le ministre de l’agriculture, Mohamed Ben Salem lors de la rencontre périodique avec la presse nationale à la Kasbah .

Neuf (9) dossiers ont été déjà transférés au Ministère public et trois autres ont été déposés auprès de la Cour de discipline financière, a-t-il dit, ajoutant que 22fonctionnaires ont été démis de leurs fonctions et que des mesures disciplinaires ont été prises à l’encontre du reste des personnes impliquées dans des affaires de corruption.

 M. Ben Salem a aussi évoqué 20 rapports de contrôle élaborés durant le premier trimestre de l’année 2013, concernant, notamment, l’exploitation illégale des  réserves d’eau d’irrigation dans le barrage de Sidi Sâad à Kairouan.

 Le ministre a aussi évoqué d’autres mesures prises dans le cadre de la lutte contre la corruption et la réforme administrative.

 Il s’agit entre autres du limogeage du directeur général de la société « Kouroum Carthage » pour cause de mauvaise gestion financière et administrative.

 « L’argent que ce responsable a obtenu d’une manière illégale a été récupéré et transféré au budget de la société », a déclaré le ministre, ajoutant qu’une commission temporaire a été créée pour la gestion de la société.

 L’inspection générale a renvoyé tous les contrevenants à la justice et transféré neuf responsables à la Cour de discipline financière, a-t-il encore avancé.

D’autre part, le département de l’agriculture a procédé à l’acquisition et à l’installation d’un système de contrôle et de localisation des voitures de service par satellites, a déclaré M. Ben Salem, indiquant que son département a transmis aux autres Ministères les résultats enregistrés dans ce cadre pour une éventuelle généralisation de cette procédure.

 Pour ce qui est de la gestion des dépenses consacrées aux carburants, M. Ben Salem a indiqué que celles-ci ont été réduites de 30%, passant, ainsi, de 690 mille dinars en

2011 à 480 mille dinars en 2012.

 En parallèle, les dépenses réservées à la maintenance des voitures de service ont diminué de 40% pour atteindre 235 mille dinars en 2012, contre 690 mille dinars en 2011.

Sur un autre plan, le ministre a relevé que le Département de l’agriculture est en train de réviser le cahier des charges régissant la location des terres domaniales agricoles pour la création des sociétés de mise en valeur.

 Il a annoncé, à ce sujet, que 45 exploitations agricoles, d’une superficie de 27 300 hectares, ont été déchues de leurs droits d’exploitation en 2012.

 Ainsi, le nombre total des sociétés de mise valeur déchues de leurs droits d’exploitation a atteint 90, exploitant des superficies de 49 500 ha, alors que le nombre des sociétés confisquées s’élève à 11 sociétés qui exploitaient 5586 hectares.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here