Le Projet Polymeda s’engage à remporter le défi de l’innovation technologique dans le packaging alimentaire

Aujourd’hui, le 05 Avril 2013, a été organisée au sein de l’UTICA  la réunion autour du projet Polymeda.

Ce projet a été lancé en 2007 par l’UTICA de l’Ariana en concertation avec la province régionale de Syracuse (Provincia regionale di Siracusa)  ainsi que l’Institut de Chimie et de Technologie des polymères – CNR (Centre National de Recherche) et financé par l’UE.

Il  vise essentiellement à favoriser le transfert technologique entre l’Italie et la Tunisie dans le domaine de la production, la transformation et le packaging dans le domaine de l’agroalimentaire.

Ce programme, selon Wided Bouchamaoui, est d’une  importance majeure pour les  deux pays vu la nature des échanges commerciaux (l’Italie est le deuxième fournisseur de la Tunisie après la France). Cependant, la coopération italo-tunisienne reste peu satisfaisante et ne correspondrait plus aux attentes du secteur privé bien que les deux pays vivent  une situation politique et économique difficile. D’où la nécessité de relancer la croissance économique en cherchant à moderniser le commerce agroalimentaire : c’est dans ce cadre que s’inscrit le projet Polymeda.

L’emballage est un composant essentiel du produit. En effet, le packaging alimentaire sert non seulement à protéger le produit pendant les exportations mais doit aussi remplir d’autres critères comme la biodégradabilité, le respect de l’environnement : c’est le cas des emballages intelligents munis d’une puce et qui permettent de suivre la traçabilité du produit. Ce type d’emballage n’est pas encore développé en Tunisie. La formation Polymeda, qui a démarré en septembre 2012, ciblant les utilisateurs d’emballage dans le secteur agroalimentaire et piscicole (élevage des poissons) ainsi que les autres sociétés actives dans le secteur de l’emballage, capteurs et équipements RFID (Radio-Identification) a pour but  de former des experts tunisiens dans les nouvelles techniques de l’emballage polymère et les nouvelles technologies des capteurs.

La formation se subdivise en trois étapes appelées zones :

La première zone regroupe deux parcours : le premier destiné au packaging agro-alimentaire et donc aux fonctions  et qualités requises de l’emballage ainsi qu’aux  caractéristiques des matériaux polymères, leurs dégradations et leurs stabilisations. Le deuxième parcours prévoit une formation autour des TIC et Science de capteurs avancée plus spécialement des technologies wired ou wireless.

La deuxième zone a pour but de former les participants en matière de programmation/ planning de gestion stratégique, évaluation et organisation opérationnelle des projets de recherche industrielle et développement compétitif.

En fin de formation, les participants seront acceptés comme stagiaires dans des entreprises siciliennes et feront partie  du pool de compétences tunisiennes qui amélioreront la compétitivité des produits en matière d’emballage soumis de plus en plus à des contraintes réglementaires et de qualité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here