Baisse des agressions contre les journalistes en mars 2013

Seize agressions visant 21 journalistes de divers médias ont été enregistrées, au mois de mars, selon le dernier rapport du Centre de Tunis pour la liberté de la presse.

Les journalistes agressés (hommes et femmes) travaillent pour des chaînes TV privées et une publique, des radios publiques, des journaux privés et un journal électronique.

Le  mois de mars a été marqué par la baisse du nombre d’agressions contre les professionnels du secteur, par rapport aux trois mois précédents.

Toutefois, des menaces de mort à l’encontre de quatre journalistes ont été enregistrées au cours du mois de Mars.

Sur un autre plan, le rapport a relevé une baisse au niveau du nombre de convocations de journalistes par le ministère public (2 journalistes), bien que le mois de mars ait connu la poursuite d’audition par la justice de trois journalistes.

Le Centre de Tunis pour la liberté de la presse a relevé, aussi, des agressions contre des journalistes sportifs, appelant à un suivi rigoureux de ce secteur qui est, directement, touché par les différents problèmes auquel le domaine sportif fait face.

Le rapport comporte une liste nominative détaillée des journalistes qui ont subi des agressions ou des abus dans l’exercice de leur profession.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here