«Ae Tech» lance sa première cotation en Bourse

La société spécialisée dans l’infrastructure télécoms et informatique «Ae Tech», a été admise, aujourd’hui  04 avril 2013, au marché alternatif, portant ainsi à 62 le nombre total des sociétés cotées.

La cérémonie de première cotation de la société «Ae Tech» a été présidée par le Chef du gouvernement provisoire Ali Laârayedh qui a inauguré officiellement le nouveau siège de la Bourse des Valeurs Mobilières de Tunis (BVMT).

Le Chef du gouvernement provisoire a déclaré, à cette occasion, que l’ouverture du capital d’ «Ae Tech» à la Bourse lui permettra de consolider ses finances.

Il s’agit, également, de réaliser sa nouvelle stratégie de développement et d’améliorer son rayonnement au niveau local, a-t-il ajouté.

A rappeler que les titres de la société «Ae Tech» ont atteint, à ce jour,  12 fois le montant initialement proposé, sachant que l’offre  s’élève à 3 millions 500 mille dinars. L’opération a attiré au total 21 mille nouveaux actionnaires.

Vers l’amélioration du climat des affaires

Les indicateurs actuels du marché financier ne reflètent pas, selon le Chef du gouvernement provisoire,  l’importance des efforts déployés et la capacité du marché à mobiliser les fonds nécessaires au développement des entreprises publiques et privées, à la lumière de la concurrence endogène et exogène accrue et des crises successives financières dans la zone Euro.

Les nouvelles introductions en Bourse vont contribuer à l’amélioration du climat des affaires et renforcer la confiance de l’investisseur  dans le marché financier.

«Les autorités financières nationales offriront l’assistance nécessaire pour garantir toutes les chances de réussite aux différents acteurs économiques », a t-il affirmé.

L’accent a été, ainsi, mis sur la capacité des sociétés de placement collectif à mobiliser l’épargne. A ce sujet,  Ali Laârayedh a exprimé la volonté du gouvernement de surmonter les difficultés et les défis auxquels est confrontée l’économie nationale et de mettre à profit la transition démocratique en vue d’un meilleur rendement de l’économie.

Les objectifs à atteindre sont, en dernière analyse, l’amélioration du taux de croissance, la création d’emplois et l’amélioration du niveau de vie dans le cadre de la stabilité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here