L’animateur Mehdi Haoues menacé de mort

Dans un communiqué rendu public aujourd’hui 3 avril, le Centre de Tunis pour la Liberté de la Presse (CTLP) a révélé une nouvelle menace à l’égard des journalistes. Il s’agit cette fois de Mehdi Haoues, animateur de la radio privée Shems FM et de la chaîne privée Tounesna Tv,  qui est visé.
Par le biais d’une missive déposée dans sa boite à lettre, l’animateur a reçu des menaces lui ordonnant de ne plus traiter les sujets politiques,  à défaut de quoi il finirait comme Chokri Belaïd. Lors d’une rencontre avec le CTLP, il s’est indigné de cette pratique qu’il prend très au sérieux.

Le Centre de Tunis pour la Liberté de la Presse affirme son entière solidarité avec Mehdi Haouas et appelle les forces de l’ordre à ouvrir une enquête. Il invite les journaliste et les établissements médiatiques à résister contre cette forme de menace, en consacrant des espaces pour discuter de ces sujets et impliquer l’opinion publique, afin de trouver des solutions pour la protection les journalistes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here