Huit mois de prison ferme pour les manifestants sur l’autoroute Tunis-Hammamet

Le Tribunal de première instance de Grombalia a condamné hier, 2 avril, quatorze personnes de la ville Beni Ayech à huit mois de prison avec sursis, pour avoir bloqué l’autoroute Tunis-Hammamet en date du 25 mars.
Les sit-inneurs condamnés revendiquaient leur droit à l’eau potable et au développement de leur localité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here