Des salafistes ferment les administrations publiques et les établissements scolaires à Rouhia

© www.tunisiefocus.com

Les administrations publiques et les lycées et collèges de la ville de Rouhia (Gouvernorat de Siliana) ont été obligés de fermer, mardi 2 avril, à la suite des menaces d’un groupe de salafistes qui ont contraint les fonctionnaires et les employés à évacuer les lieux de leur travail.

La ville a, ainsi, vécu une situation anormale et un état d’attente sans, toutefois, enregistrer des affrontements entre les salafistes, les forces de sécurité et les citoyens.

Ces événements ont eu lieu à la suite de l’arrestation de quatre membres de ce groupe qui avaient fait intrusion, le 22 mars 2013, dans le poste de police de Rouhia et incendié une voiture administrative parce qu’ils avaient considéré que la police n’a pas réagi contre une personne qui avait proféré des blasphèmes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here