Ministère de l’Industrie : El-Fouledh restera une entreprise publique

©www.flickr.com

Sur sa page officielle Facebook, le ministère de l’Industrie a démenti les rumeurs qui circulaient à propos d’une éventuelle privatisation de la société El-Fouledh et sa cession à un investisseur turc.

Selon le ministère, El-Fouledh a accusé à fin 2012 des pertes d’environ 193 millions de dinars, sans compter ses dettes envers les banques et autres fournisseurs.

Toujours selon le ministère, El-Fouledh affronte d’autres difficultés en liaison avec la montée de la concurrence et la baisse du volume global de sa production à 37.5 millions de dinars et de ses  parts de marché intérieur à 35%. Outre la vétusté du matériel utilisé et l’augmentation des charges sociales.

Pour faire face à ces difficultés, le ministère et les différentes parties prenantes ont approuvé le principe d’ouverture du capital de la société  à un partenaire stratégique, en collaboration avec l’une des banques de la  place, afin d’accroitre ses capacités productives.

Le ministère informe par ailleurs, qu’à l’issue d’une réunion de la commission nationale de l’assainissement et de la restructuration des entreprises publiques, qui a eu lieu le 7 mars 2013, il a été décidé  d’autoriser la société à accorder la retraite anticipée à un certain nombre d’ouvriers et d’employés dans le but d’alléger les charges sociales et de réduire les coûts de la production .

Le ministère rappelle par ailleurs qu’un accord avec les partenaires sociaux stipule que la société conservera son caractère public.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here