S’orienter vers l’industrie du savoir

« Notre ambition est d’orienter davantage la coopération tuniso-française vers l’industrie du savoir pour offrir aux jeunes qualifiés des opportunités d’emploi et mettre à profit leur potentiel de compétences, afin de développer une industrie à forte valeur ajoutée », a déclaré Mehdi Jomaa, ministre de l’Industrie, en recevant l’Ambassadeur de France, François Gouyette, aujourd’hui  1er avril 2013.

La coopération tuniso-française doit, selon le ministre, représenter un axe stratégique d’une coopération beaucoup plus élargie, qui donne une réelle impulsion à la coopération euro-maghrébine et euro-africaine.

Ainsi, l’infrastructure industrielle et technologique de la Tunisie est en mesure d’offrir aujourd’hui aux entreprises tunisiennes et  françaises de nouveaux arguments de compétitivité.

En effet, plus de mille entreprises industrielles françaises tirent une partie de leur potentiel de croissance de leur site tunisien. Plus de 150 entreprises industrielles françaises ont d’ailleurs opté pour le site Tunisie en 2012.

Dans le même sillage, M. Jomaa a mis en exergue l’amélioration progressive de l’environnement des affaires dans le pays, ajoutant que le Gouvernement a pris des dispositions pour créer les conditions de travail propices pour ces entreprises, soulignant que de nouvelles  initiatives seront prises en vue de renforcer et protéger les sites industriels du pays.

François Gouyette a exprimé, pour sa part, la volonté de la France de renforcer sa coopération économique avec la Tunisie et a évoqué les opportunités offertes dans les secteurs traditionnels, mais aussi dans la promotion de l’innovation technologique et des énergies renouvelables.

Il a été convenu d’examiner les possibilités de renforcer la formation des compétences tunisiennes dans le domaine de l’aéronautique et d’engager un projet pilote de production d’électricité à partir de l’énergie marine en Tunisie.

Les deux parties ont, également, examiné les préparatifs d’engagement dans le secteur industriel, en vue de donner une réelle impulsion à la coopération bilatérale et donner un meilleur éclairage aux industriels sur les nouvelles opportunités d’investissement industriel en Tunisie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here