Dans la crise, le secteur du textile-habillement tire son épingle du jeu

Le secteur du textile habillement a toujours été, pour la Tunisie, l’un des plus intéressants de l’industrie nationale, en raison de son fort potentiel d’exportation, de la qualité de ses produits et du nombre de postes d’emploi généré. Pendant la révolution, ce secteur a été, comme beaucoup d’autres, impacté par les nombreuses revendications sociales (sit-in, grèves…).

Aujourd’hui, malgré la conjoncture internationale, le secteur du textile-habillement a montré qu’il possède toujours un potentiel. Le CETTEX, le Centre technique du textile, qui vient d’annoncer les derniers résultats des échanges du secteur textile-habillement pour le mois de février 2013, vient confirmer ce constat.

Scrutés à la loupe par le CETTEX, ces résultats affichent une légère progression par rapport à février 2012, aussi bien pour les exportations que pour les importations.

Après avoir connues une stabilité au cours de mois de janvier, les exportations du secteur ont enregistré, au cours du mois de février 2013, une légère hausse de 3,75% en valeur pour un montant de 448 millions de dinars, soit l’équivalent de 215 millions d’Euros.

Pour les importations, la tendance a été inversée. Après avoir enregistré une hausse de 7% au mois de janvier, les importations ont enregistré une quasi stagnation (0,91% en valeur) et ce par rapport au mois de février 2012.

Les exportations de la filière textile ont augmenté de 0,7% en valeur et elles ont baissé de 14,9% en poids, alors que celles de la filière habillement ont enregistré une progression de 4,3% en valeur et de 0,8% en poids, et ce, en comparaison au mois de février 2012.

Le cumul des deux premiers mois de l’année 2013 enregistre une évolution en valeur de +2,2% pour les exportations et +3,9% pour les importations comparativement aux deux premiers mois de 2012.

Les échanges du secteur montrent une bonne évolution de la valeur des exportations de vêtements en chaînes et trames (+5,95%) et de tissus (+17,9%).

Ainsi, la balance commerciale a gagné 4,3 points au cours de ce mois de février 2013 et elle est passée de 153,4% en février 2012 à 157,7% en février 2013.

Les résultats communiqué par le CETTEX viennent confirmer les derniers chiffres de la Banque centrale de Tunisie, quant aux échanges extérieurs de la Tunisie, marqués par le repli du déficit commercial, suite à l’accroissement des exportations de 7,3% contre 3,6% pour les importations, permettant ainsi d’améliorer le taux de couverture de 2,6 points de pourcentage.

Récemment, le Conseil de la BCT a expliqué sa décision de relever le taux d’intérêt directeur de la Banque centrale de 25 points de base, pour le porter à 4%, par la nécessité de soutenir davantage les secteurs exportateurs. L’impact de cette décision sur les entreprises exportatrices n’est pas encore prévisible, puisque cela pourrait augmenter les charges des entreprises trop endettées. Celles-ci elles ne feront pas désormais ce qu’elles veulent. La décision du Conseil de la BCT risquerait donc d’alourdir les charges des entreprises !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here