Mehdi Jomaâ : « En urgence : remettre l’entreprise dans sa logique d’entreprise »

« Notre priorité aujourd’hui est de remettre l’entreprise dans sa logique d’entreprise et faire assumer au ministère de l’Industrie ses responsabilités pour un nouveau déploiement du potentiel productif dans le cadre de la concertation avec les divers partenaires et du respect de la législation », a déclaré, aujourd’hui   28 mars , Mehdi Jomaâ, ministre de l’Industrie, lors de la séance de travail tenue avec une délégation de l’UTICA conduite par Mme Widad Bouchamaoui, présidente de l’organisation patronale.

Laquelle a exprimé les doléances des industriels et hommes d’affaires  de divers secteurs, mettant l’accent sur la nécessité pour le ministère de l’Industrie de soutenir un certain nombre de secteurs en difficulté en raison de l’insécurité et des effets de la crise économique qui prévalent sur les marchés traditionnels de la Tunisie.

D’autant plus que l’entreprise tunisienne fait face à de réels risques dus à l’augmentation rapide de ses charges de production et à une concurrence déloyale d’une économie informelle qui ne cesse de s’amplifier, a-t-elle ajouté..

La présidente de l’UTICA a, également, indiqué l’importance d’achever l’élaboration du nouveau code des investissements dans les plus brefs délais, et d’y impliquer les représentants de la centrale patronale,  et tenir compte de leurs propositions.

En revanche, les membres du Bureau exécutif de l’UTICA ont évoqué la question de la compétitivité de l’entreprise tunisienne qui ne cesse de se dégrader à cause des pressions sociales et de l’évolution rapide des charges à supporter.

En réaction, le ministre a expliqué que le Gouvernement s’est engagé à répondre aux exigences de cette période de transition et a clairement défini les priorités du ministère, appelant le Bureau exécutif de l’UTICA à une large concertation touchant les secteurs clés de l’économie tunisienne, et ce, en vue d’entreprendre les actions immédiates permettant de débloquer les dossiers en suspens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here