Les parents d’élèves protestent contre les grèves répétées d’enseignants et le report d’examens devant le Lycée français Pierre-Mendès-France

Des parents d’élèves se sont réunis mercredi matin devant le lycée Pierre-Mendès-France à Mutuelle-Ville (Tunis) pour protester contre des grèves d’enseignants et des reports d’épreuves de baccalauréat (première partie) qui perturbent la scolarité des élèves, selon l’association des parents d’élèves.

« Les parents sont aujourd’hui présents devant le lycée pour exprimer leur inquiétude face à des grèves répétées d’enseignants qui perturbent la scolarité des enfants » souligne M. Lyès Mallouche, président du comité directeur des parents d’élèves.

Parmi les points de litige, il y a  la rétention des notes par les enseignants, le report à trois reprises de la première partie du baccalauréat.

Il a expliqué que ces grèves sont dues à une revendication salariale de la part des enseignants qui demandent l’augmentation d’une indemnité dite de vie locale de 133 pc.

« Nous ne voulons pas assumer cette augmentation dans les frais de scolarité qui sont déjà assez élevés » a-t-il considéré.

Il a ajouté que les parents veulent un règlement rapide du conflit pour que les enseignants grévistes et l’administration puissent assumer leurs responsabilités et permettre aux élèves de retrouver une scolarisation normale.

M.Mallouche a fait savoir que cette manifestation a eu lieu également au même moment devant le lycée Gustave Flaubert à la Marsa et pour les mêmes raisons.

En réponse à ce mouvement de protestation, l’ambassade de France en Tunisie a confirmé que « Les établissements en gestion directe du réseau de l’Agence  pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE) en Tunisie ont fait l’objet d’un mouvement de grève à l’appel de deux syndicats d’enseignants ».

L’ambassade de France en Tunisie ajoute que « les revendications portent sur la revalorisation de l’indemnité spécifique que les enseignants reçoivent en complément de leur rémunération française et qui fait actuellement l’objet de discussions pour l’ensemble des personnels du réseau mondial de l’AEFE » conclut-elle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here