Retour à la normale dans les mines de phosphate de Métlaoui et Redayef

Après une interruption de plus d’un mois, la Compagnie des phosphates de Gafsa (CPG) a repris ses activités d’extraction, de production et de transport du phosphate dans les mines de Métlaoui.

L’arrêt de la production a été causé par des mouvements de protestation organisés par des chômeurs réclamant du travail et par des agriculteurs de la région qui ont demandé des dédommagements à la Compagnie pour des dégâts causés par la pollution industrielle à leurs exploitations.

Ces protestataires ont, notamment, coupé l’approvisionnement en eau dans plusieurs sites d’exploitation et bloqué les routes et les circuits empruntés par les camions chargés de phosphate et les bus de transport du personnel.

Par conséquent, une baisse importante de la production de phosphate a été enregistrée dans les mines de Métlaoui, qui représentent 60% du volume des activités de la compagnie.

Quant aux activités d’extraction et de production de phosphate brut et commercial à Redayef, elles ont repris la semaine dernière après un arrêt durant toute l’année 2011 et pendant une longue période de 2012,  et ce, en raison des mouvements de protestation organisés par des demandeurs d’emploi. Les opérations de transport du phosphate acheminé vers les usines du Groupe Chimique Tunisien (GCT) à Gabès ont, également, repris par voie ferrée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here