Des ouvriers de la STIR entrent en grève

Les ouvriers de la Société Tunisienne des Industries de Raffinage ( STIR)  ont entamé, ce lundi matin, une grève pour protester contre la non-application des accords signés au préalable avec la direction générale pour améliorer la situation de certains agents. Nabil Touati, secrétaire général du syndicat de base des employés de la STIR,  a affirmé sur les ondes de Shems Fm que la grève partielle est maintenue et pourrait même devenir générale, ce qui aurait des conséquences désastreuses pour la STIR.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here