Vers la conversion d’une partie des dettes tunisiennes en projets de développement

La chancelière Allemande Angela Merkel a affirmé, vendredi 22 mars, l’engagement de l’Allemagne à poursuivre son soutien au processus de transition démocratique en Tunisie, se déclarant confiante en la capacité de la Tunisie à réussir sa transition, malgré les défis socioéconomiques auxquels elle fait face.

Lors de son entretien, à Berlin, avec le président de la République provisoire, Moncef Mazouki, en visite d’Etat en Allemagne (21-22 mars), Angela Merkel a également fait part de la volonté de son pays d’apporter son aide à la Tunisie dans les domaines économique, scientifique, académique, médicale et de la formation professionnelle,

De son côté, Marzouki a estimé que la création d’une université allemande, en Tunisie, donnera un nouvel élan au partenariat scientifique et universitaire.

Les deux parties ont évoqué les opportunités de coopération bilatérale, dans le domaine médical et paramédical, à travers l’assistance médicale allemande en traumatologie et le recrutement d’infirmiers tunisiens dans les hôpitaux allemands pour combler le déficit constaté en la matière.

Le président Marzouki a remercié le gouvernement allemand de son initiative de convertir une partie de la dette tunisienne en projets de développement, dans les régions défavorisées. Il a formé le vœu de voir le reliquat de la dette tunisienne se transformer en projets de développement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here