Salon du livre de Paris : Le ministère de la Culture ne prendra en charge que le fret

Crédit photo : www.rue89.com

Le ministère de la Culture annonce que sa contribution à la participation tunisienne au Salon du livre de Paris (22-25 mars 2013) se limite à accorder une subvention de l’Union des éditeurs sous forme de prise en charge du fret.

Cette subvention, précise jeudi le ministère, a été maintenue pour cette session au moyen de la prise en charge du fret au profit des maisons d’édition, au nombre de trois, qui avaient manifesté le désir d’y participer.

Le ministère de la Culture réagissait à la publication, dans les médias et sur les réseaux sociaux, d’informations sur la participation de la Tunisie au salon en question.

Afin de dissiper toute équivoque, le ministère affirme qu’il « n’a jamais été question de renoncement à ses engagements comme le prouve la prise en charge, par ses soins, des frais de participation de l’Union des éditeurs tunisiens à la Foire de Casablanca, qui aura lieu du 29 mars au 7 avril 2013.

Le ministère assure en outre que « le livre demeure une de ses priorités », faisant état de la manifestation « Le printemps du livre tunisien » qu’il organise actuellement pour la première fois, en signe d’encouragement au mouvement de l’édition et aux éditeurs.

Il insiste, à ce propos, sur le fait que les crédits réservés au livre (papier subventionné) sont passés de 750 mille dinars en 2012 à 850 mille dinars, en 2013, relevant que « cet effort gagnerait à ce que les professionnels  qu’il s’agisse des éditeurs ou des distributeurs, assument leur responsabilité en matière de promotion du livre, entant que partenaires stratégiques ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here