Les ligues de protection de la révolution sont responsables de l’attaque contre l’UGTT

Les Ligues de protection de la révolution sont responsables des actes de violence survenus le 4 décembre 2012 devant le siège de l’UGTT, a déclaré aujourd’hui, sur les ondes de Shems Fm, Mouldi Jendoubi, secrétaire général adjoint de l’Union générale tunisienne du Travail et président de la commission mixte d’enquête gouvernement-UGTT.

Telle est, selon lui, la conclusion des travaux de la Commission d’enquête dans les évènements du 4 décembre 2012, qui ont bien montré l’implication des LPR et de certains partisans d’Ennahdha dans l’attaque contre l’UGTT.

Demain, 23 mars,  la commission et une délégation gouvernementale se pencheront sur la rédaction du rapport final sur ce dossier,  pour le remettre à la présidence de la République. Mouldi Jendoubi a expliqué le retard de la publication de ce rapport  par les derniers évènements qu’a connus le pays et notamment l’assassinat de Chokri Belaïd et la composition du nouveau gouvernement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here