Marzouki en Allemagne

La particularité avec les Allemands, dont la rigueur n’est plus à démontrer, c’est qu’ils n’aiment pas, mais pas du tout, qu’on leur raconte des salades. C’est blanc ou noir, mais jamais gris!

Comment faire, dès lors que les conditions de sécurité et de stabilité sont inexistantes pour les convaincre d’investir en Tunisie? Alors que la publication du nouveau code des investissements se fait toujours attendre; que les Agences d’appréciation du risque Tunisie  dégradent régulièrement sa notation; que la visibilité des hommes d’affaires se fait à 24 heures; que les chancelleries mettent en garde leurs ressortissants se rendant en Tunisie.

Face aux discours d’apaisement, un seul mot, un seul témoignage négatif d’un chef d’entreprise, voire d’un citoyen allemand, peuvent tout remettre en cause et rendre les efforts vains!

Certes, il est important de continuer à défendre les intérêts de notre pays, à porter la juste et bonne parole, mais toute aussi impérieuse est la consolidation d’un environnement propice aux affaires et projets d’investissements.

C’est à ce niveau, sans cesse souligné, que doit porter l’effort et cessons de recourir aux rustines car, pour l’instant, les observateurs, nationaux comme internationaux, ne voient rien de sécurisant poindre à l’horizon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here