Je suis trisomique …j’aime, j’apprends et je m’intègre !

Aujourd’hui est une occasion que nous offrent les trisomiques pour découvrir leur maladie, un rendez-vous annuel que se sont donné des associations à travers le monde pour en savoir davantage. Cette date n’a pas été choisie et reconnue il y a deux ans par l’ONU de manière fortuite. Fêter la “Journée mondiale de la trisomie 21” le 21 mars est fortement symbolique. En effet, le troisième mois de l’année, mars,  fait référence aux 3 chromosomes 21 à l’origine de la maladie.

Chaque année, des campagnes de sensibilisation et d’information visent à dédramatiser. Car devant les progrès grandissants de la médecine en termes de dépistage de la maladie avant la naissance (ce qui  permet aux parents de mettre un terme à la grossesse lorsque l’on confirme que l’enfant est porteur de cette maladie), le constat est alarmant. Les chiffres ne sont pas connus en Tunisie, mais en France  le rejet est quasi systématique: 96 % des fœtus porteurs de l’anomalie sont éliminés, les parents n’étant plus prêts à élever un enfant qui sorte de la “normale”.

Devant cette ” chasse aux trisomiques ” il est donc vital de contrer l’incompréhension grandissante autour de cette maladie. Ainsi  le temps d’une journée, le public est invité à montrer sa solidarité, sa capacité à partager et d’accepter la différence de l’autre.

Connaître la maladie c’est aussi découvrir le handicap qui lui est lié, ainsi que l’encadrement nécessaire.

Les personnes concernées diront que ce qui leur cause le plus de tort sont la stigmatisation ainsi que le manque d’échange, qui les empêchent de se valoriser pleinement et d’apporter leur contribution à la société.

Si certaines maladies tuent,  ce sont les préjugés et l’incompréhension qui règnent autour de la trisomie21 qui en font, à tort, une fatalité aux yeux de la société. Alors qu’attendons-nous pour nous en débarrasser, nous avons tous à y gagner !

Pour en savoir plus, suivez ce lien : http://atppt21-tunisie.org/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here