Tozeur – Entreprise SAZEX: mouvement de protestation des employés

Les employés de l’entreprise privée Sazex, spécialisée dans le conditionnement et l’exportation des dattes, installée à Dégache -Tozeur, ont organisé, le 16 mars 2013, un mouvement de protestation devant le siège du gouvernorat, puis dans le hall du siège de l’Union régionale du Travail de Tozeur.

Surpris par la fermeture de l’entreprise Sazex, les employés ont décidé d’organiser ce mouvement pour solliciter une intervention et parvenir à préserver leurs postes de travail.

Les protestataires ont revendiqué la reprise des activités de l’entreprise, dans les meilleurs délais, et la mise en place d’un cadre juridique qui les protège, garantisse leurs droits et aide à sauvegarder leurs postes d’emploi.

Ils ont, également, signalé l’existence, à l’intérieur de l’entreprise, d’un chargement de dattes prêt à l’exportation.

Fahd Dheya, responsable administratif de l’entreprise, a indiqué, pour sa part, que les travailleurs pourraient perdre leurs sources de revenus et être les victimes d’un différend entre les associés participant au capital de l’entreprise, sachant que l’un d’eux avait fermé les portes et changé les cadenas.

Cette entreprise, qui avait commencé ses activités depuis environ une année, offre 140 postes d’emploi. Durant cette courte période, la société a gagné, à ses dires, des marchés étrangers, notamment en Australie, au Maroc et en Italie, en plus de fournisseurs dans la région.

L’organisation syndicale a, de son côté, appuyé la légalité de ce mouvement de protestation, à travers la création d’un syndicat de base des employés et un accord a été convenu sur la nécessité de nommer un administrateur judiciaire pour diriger l’entreprise et garantir la poursuite de ses activités.

En vue de proposer des solutions possibles et d’assurer la pérennité de cette entreprise, une réunion d’urgence sera tenue, courant la journée du 18 mars, entre la partie syndicale, les représentants des travailleurs, les autorités régionales et l’inspection régionale du travail.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here