Des ballons de la liberté pour commémorer la mémoire du martyr

Demain dimanche 17 mars 2013, 41e  jour  après l’assassinat du leader Chokri Belaïd, quelque 1000 ballons s’envoleront sur l’esplanade d’El Menzah VI pour commémorer la mémoire d’une voix qui s’est toujours élevée en faveur de la liberté et de la non-violence et qu’on croyait naïvement pouvoir éteindre un certain mois de février 2013.

A Tunis, à midi, la veuve de Chokri Belaïd, Besma Khalfaoui et ses filles lâcheront les premiers ballons sur lesquels les organisateurs ont imprimé le portrait de leur cher défunt, au son de l’hymne national joué par des instrumentistes de l’Institut supérieur de musique, qui enchaîneront sur «l’ode à la joie» de Beethoven.

A midi aussi, à Sidi Bouzid, à Kasserine, au  Kef, à Djerba…mais aussi à Marseille, Berlin, Genève,…et partout où la voix du martyr  portait  l’écho des attentes de son peuple et défendait ses libertés, d’autres ballons aux couleurs du drapeau tunisien seront lâchées…

Journalistes, artistes, hommes et femmes de culture veulent par ce geste exprimer leur reconnaissance au  martyr qui a payé de sa vie pour dégager la voie de la liberté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here